AGF 16 à l’ honneur au Trophée des Familles décerné par l’ UDAF. 1 er prix

Dans le cadre du développement associatif, l’UDAF de Paris organise tous les ans une édition du Trophée des Familles.

Ce projet permet d’identifier et de recenser les bonnes pratiques et initiatives existantes au sein du réseau, et de valoriser les acteurs associatifs qui en sont à l’origine.
Toutes les associations, membres de l’UDAF de Paris ont présenté un dossier.

L’ Association Générale de Familles du 16 ème a proposé “REBUS VISUELS”

  • Rébus inventé et animé avec persévérance par Catherine Witasse ancienne présidente de l ‘AGF 16. Avec sa note ludique et même souvent humoristique, son succès auprès des adhérents (400 ont répondu au moins une fois) le lien qu’il a créé tout au long des mois de confinement, ce projet a beaucoup plu au Jury
  • RÉSUMÉ RAPIDE DE L’ACTION « Rébus visuels : 1) le jeu des activités 2) le jeu des rues du 16ème »

    But du jeu : garder le contact, proposer une activité ludique, encourager les échanges, promouvoir la variété de nos activités pour la reprise.

    Chaque jour tous nos adhérents ont reçu un rébus visuel cachant le nom d’une activité proposée par l’AGF16 . Ce rébus donnait le nom exact de l’activité telle qu’elle figure dans le programme.
    Après 26 activités, à la demande générale, ce sont les rues de l’arrondissement qu’il a fallu découvrir.
    Les rébus étaient de difficultés variées et faisaient référence à des connaissances pour tous les âges, encourageant une collaboration multi générationnelle. Et surtout, aussi amusants que possible.

    Les bonnes réponses, classées dans l’ordre d’arrivée, ont été récompensées à la fin de chaque Jeu par des activités offertes à venir.
    Ces jeux ont donné lieu à de constants échanges entre l’organisateur et les adhérents, puis entre adhérents et même avec d’autres associations.

    ÉLEMENTS DE CONTEXTE

    Début janvier 2021, après le 2ème confinement, il était évident que nos activités, nos rencontres ne pourraient reprendre normalement avant longtemps. Certaines activités perduraient parce qu’en plein air ou par ZOOM ou autre. Mais nos adhérents ne sortaient plus, beaucoup étaient partis en province et nous entendions de loin leur isolement, leur regret des échanges stimulants qui faisaient leur quotidien.

    Il fallait trouver un moyen simple de garder le contact. L’idée d’un jeu en ligne et qui parlerait de l’association s’est imposée. Les adhérents ont tout de suite accroché, le dialogue était rétabl.
    Les réactions positives nous ont encouragés à continuer, en particulier la participation de plusieurs générations autour de ce jeu.

    DESCRIPTION DE L’ACTION
    Organisation de l’action et déroulement

    Des jeux de rébus avaient déjà été proposés à l’occasion d’évènements festifs, de journées d’inscription par exemple.

    1

    C’était donc facile à mettre en place. L’aventure a durée tant que les restrictions limitaient les contacts. Il y a eu quelques reprises, pour annoncer l’Assemblée Générale ou l’ouverture des réinscriptions.

    Public cible de l’action

    400 familles environ ont reçu les mails, beaucoup nous ont dit les lire avec plaisir, plus d’une centaine ont tenté au moins une réponse, il y a eu 43 réponses –et dialogues– quasi quotidienes, dont 13 champions et 2 vainqueurs

    Implication des familles

    Nos adhérents ont fait appel à leurs parents, à leurs enfants (selon leur âge) pour résoudre les rébus. Nous avons reçu des remerciements pour avoir suscité ces échanges. iI y a même eu des rivalités au sein d’un même foyer pour répondre le premier, un peu de sel dans de longues journées d’inaction.

    Acteurs impliqués dans la conception ou la réalisation de l’action?
    Une seule personne a créé les rébus, les a envoyés par mail et a dépouillé les réponses. Elle s’est beaucoup

    amusée ! Bravo Catherine WItasse

    Il suffisait d’un ordinateur et des ressources illimitées d’internet. Aucun financement. Les images utilisées étaient libres de droit.

    BILAN DE L’ACTION

    Points positifs et impacts de l’action:

    Avec de faibles moyens, l’association est restée un élément important du quotidien de ses adhérents, où qu’ils soient pendant la pandémie. Les réinscriptions et la générosité de nos adhérent ont confirmées l’importance que l’association a gardée grâce a l’implication des intervenants et des bénévoles qui ont maintenu des activités à distance et aussi grâce à ce jeu des rébus.

    Cette édition spéciale était dédiée à l’animation à distance des bénévoles et/ou adhérents pendant la crise sanitaire.

    Laisser un commentaire